Nos ingrédients sont des remèdes efficaces:

L'efficacité des huiles essentielles a été prouvée par des études scientifiques dans différents pays:

  • Une étude menée en milieu hospitalier a démontré que les huiles essentielles de lavande et marjolaine utilisées dans notre produit Good Night sont aussi efficaces pour faire dormir les patients que les médicaments sédatifs classiques. Tisserand R. 1988. Lavender beats benzodiazepines. International Journal of Aromatherapy
  • Au Royaume Uni, à l'université de Manchester, des études ont montré que les huiles essentielles comme celles utilisées dans notre produit PurAir ont le pouvoir de désinfecter les pièces et de détruire des microbes résistants aux antibiotiques (bactéries SARM...). Jacqui Stringe 2004, Clinical Lead of Complementary Therapies at Manchester's Christi Hospital
  • La diffusion régulière de Ravintsara utilisée dans notre produit PurAir permet de réduire le nombre d'infections pulmonaires contractées à l'hôpital. Dr Blanchard, CHU de Sarlat

         La médecine de demain : 

        la science du bien-être de demain 1001 RemediesL'efficacité des huiles essentielles a été prouvée par des études scientifiques dans différents pays:

        • Une étude menée en milieu hospitalier a démontré que les huiles essentielles de lavande et marjolaine utilisées dans notre produit Good Night sont aussi efficaces pour faire dormir les patients que les médicaments sédatifs classiques. Tisserand R. 1988. Lavender beats benzodiazepines. International Journal of Aromatherapy
        • Au Royaume Uni, à l'université de Manchester, des études ont montré que les huiles essentielles comme celles utilisées dans notre produit PurAir ont le pouvoir de désinfecter les pièces et de détruire des microbes résistants aux antibiotiques (bactéries SARM...). Jacqui Stringe 2004, Clinical Lead of Complementary Therapies at Manchester's Christi Hospital
        • La diffusion régulière de Ravintsara utilisée dans notre produit PurAir permet de réduire le nombre d'infections pulmonaires contractées à l'hôpital. Dr Blanchard, CHU de Sarlat